Sport

Hommage au buteur historique du 11 Mai 2002 par Thiandoum de Guediawayeinfos

0

Depuis l’annonce de la terrible nouvelle ma langue était tordue,ma plume en perdition.
Même consterné et affecté par ta mort je puiserai au fond de moi même pour perpéterer des souvenirs en retraçant également ta dimension sportive.

J’ai le souvenir fraiche de ce jour où j’étais à l’élémentaire,la maîtresse nous avez très tôt libèré pour suivre ce match qui avait fait couler beaucoup d’encre et de salive.A travers cette fameuse contre attaque t’as puni les français en apprenant à Zidane de ne plus sous estimer un adversaire.

Devant trois défenseurs bleux ton pied comme une griffe n’a point trembler et poussa le cuir au fond des filets de Barthez.
Après le match notre maîtresse avait créé une chanson pour savourer la victoire en ces termes:”Le coq est mort.Le coq est mort.Il ne dira plus cocoti cocota.Il ne ne chantera plus cocorico.”
Physique,athlétique,displiné tactiquement,avec un volume de jeu très èlevé et une force de frappe impréssionnante,tu l’étais.

Héros de tout une nation,tu as fais chahuter les français à Sehoul.

Ton nom fera office d’une mention très honorable dans les annales du foot sénégalais.

Comment ne pas te garder jalousement dans nos coeurs gaïndé.

Le Sénégal pleure son Bouba au diom de Diobène.

Reposes en paix gaïndé!!!

Source : Thiandioum Guediawayeinfos

Macky Sall face à Macron: quel courage! Et si tous ses pairs en faisaient autant, le monde serait sauvé

Previous article

Covid19: Ces signes qui laissent présager une seconde vage (Par Aly Saleh)

Next article

You may also like

Comments

Comments are closed.

More in Sport