Politique

La jeunesse du département de Guédiawaye interpelle le Président Macky SALL, réclame un peu plus de considération

0

La jeunesse du département de Guédiawaye interpelle le Président Macky SALL, réclame un peu plus de considération et appelle la Mouvance à s’inscrire dans une dynamique de reprise et de ne pas se laisser divertir par Ousmane SONKO le véritable « HOMME DU SYSTEME »

D’emblée nous félicitons le Président de la République et son gouvernement pour la gestion remarquable de la covid19 de par la parfaite maitrise de la surveillance épidémiologique dans le pays dès les premières heures de la crise sanitaire, en passant par une bonne prise en charge totale et gratuite des patients entre autres mesures qui nous ont valu d’être classé parmi les meilleurs pays en matière de gestion de la pandémie dans le monde suivant des récentes études.

Aussi pour les nombreux efforts que l’Etat a consenti afin de renforcer la résilience du pays avec la mobilisation de plus de 1000 Milliards de FCFA pour appuyer l’ensemble des secteurs impactés dans le cadre du fonds force covid19. A cela s’ajoute des mesures d’urgences qui ont été prises pour l’accélération de la phase 2 du programme décennal de lutte contre les inondations surtout au niveau de la banlieue dakaroise avec le PROGEP (Projet de Gestion des Eaux Pluviales) combinées avec le déclenchement du PLAN ORSEC accompagné d’une importante enveloppe financière de 3 milliards de FCFA qui est appuyée directement aux sinistrés pour atténuer leur souffrance causée par une forte pluviométrie enregistrée.

Sur ceux, nous incitons à tous les responsables de se concentrer sur la nouvelle dynamique de relance avec le PAP2A (Plan d’Actions Prioritaires) Ajusté et Accéléré avec un budget de 14.712 milliards FCFA pour la période de 2019 à 2023 afin de jeter les bases d’une relance rapide et consolidée de notre économie. Une économie qui a pris de passage un grand coup d’arrêt avec des prévisions de croissance revues à la baisse pour cette année. Juste pour dire que les priorités sont ailleurs, la Mouvance ne doit pas se focaliser sur des débats qui n’ont aucun intérêt pour les sénégalais en répondant au sieur Ousmane SONKO qui est l’incarnation typique du système qui lui a tout donné. Et à ce niveau, il faut noter que le constat est frappant, les sénégalais désormais ne lui accordent aucun crédit. Le Parti PASTEF et son leader ont été totalement démasqués. Ils se cherchent toujours dans l’échiquier politique national en tirant sur tout ce qui bouge même sur l’opposition qui est à priori leur allié naturel et surtout en s’éloignant davantage des promesses qu’ils avaient tenues sur la question de la transhumance en recrutant de nouveaux responsables et militants des anciens partis dont ils ont taxé dans le passé de tous les noms d’oiseau, et même au sein des rangs de l’APR. Ainsi, je rappelle à l’opinion nationale et internationale que le PASTEF et son leader sont entrain d’orchestrer avec un plan machiavélique une opération de diversion et de déstabilisation du régime car n’ayant pas d’obligation de résultats envers les sénégalais. En réalité, c’est seul le Président de la république Macky SALL qui a été investi majoritairement par le peuple sénégalais à hauteur de 58% pour définir et conduire la politique de la nation. A ce titre il bénéfice totalement de la confiance des sénégalais.

Actuellement le Sénégal a besoin d’un apaisement politico-social pour se relancer face aux nombreuses conséquences néfastes liées à la covid19. Le pouvoir, l’opposition et la société civile devraient œuvrer en ce sens pour l’intérêt des Sénégalais et de ne pas prioriser les débats stériles qui n’honorent pas la république. Donc les responsables du parti et de la Mouvance présidentielle gagneraient plus à faire focus sur les préoccupations du peuple, sur leur vécu quotidien en se basant sur le PSE, une vision à long terme du Chef de l’Etat et le référentiel de base en matière de politiques publiques avec le PAP2 ajusté et accéléré pour respecter les engagements de l’Etat et relancer rapidement les activités économiques dans un contexte très difficile de post Covid19, même si nous avons de bonnes perspectives de croissance avec une projection de 5.2 % en 2021 et à deux chiffres de 13.7 % à l’horizon 2023. De ce fait nous croyons fermement que l’espoir est toujours permis avec le Président Macky SALL et son équipe.

Concernant la situation politique à Guédiawaye nous constatons depuis un certain temps une situation alarmante de la jeunesse républicaine qui est confrontée à d’énormes difficultés dans leur fonctionnement. Malgré tous les efforts qui ont été consentis par certains responsables, la jeunesse du département que ce soit la COJER, le MEER manque cruellement d’accompagnement, de formation et de promotion et c’est la triste réalité. C’est dans cette logique que nous lançons un alerte au Président de la République Macky SALL en sa qualité de Président de l’APR et de la coalition de la majorité présidentielle de revoir les conditions d’existence de la jeunesse. En effet, Monsieur le Président de la république cette jeunesse vous a fait confiance en 2012 pour votre accession à la magistrature suprême. Elle a accompagné le parti lors des élections locales de 2014 et législatives de 2017, vous a défendu dans les référendums de 2016 à travers un vote massif du « OUI » à Guédiawaye. Cette même jeunesse qui vous a renouvelé sa confiance et son engagement en participant activement à votre réélection le 24 Février 2019 risque de perdre espoir aux valeurs fondamentales qui régissent l’Alliance pour la République.
Ainsi nous tirons la sonnette d’alarme en attirant votre attention sur ces paramètres afin de promouvoir et de responsabiliser la jeunesse du département de Guédiawaye qui ne manque pas de jeunes compétents et de cadres pétris de valeurs républicaines afin de mieux prendre en charge leurs préoccupations au même titre que les autres localités.

Toutefois nous vous remercions pour la confiance que vous avez accordé à certains leaders du département dans un passé récent, notamment Madame le Ministre de la Jeunesse Néné Fatoumata TALL, Monsieur LAT DIOP DG de la LONASE, Monsieur Khafor TOURE, DG de la CGIS entre autres. Nous les félicitons et encourageons et sommes prêts à continuer de les accompagner dans les missions que vous les avez confié. Mais nous tenons à leur rappeler d’être d’avantage à coté de leur jeunesse. Car nous les attendons toujours sur plusieurs problématiques.

C’est l’occasion pour nous aussi d’interpeller le coordonnateur de l’APR, Monsieur le Maire Aliou SALL et tous les responsables, à revoir le fonctionnement des instances, particulièrement celles de la jeunesse qui sont parmi les principales forces et leviers dans le cadre de l’animation, de la massification du parti à Guédiawaye et surtout pour la vulgarisation et de l’appropriation des programmes et projets gouvernementaux et de la Mouvance Présidentielle portés par le Président Macky SALL, la seule et unique constante. Les structures méritent d’être mieux organiser et la jeunesse a besoin d’un nouveau souffle à Guédiawaye pour continuer le travail. Et nous ne doutons guerre du Maire Aliou SALL et de sa bonne volonté en sa qualité de leader incontesté du département, de son ingéniosité et sa capacité à accompagner la jeunesse en ce sens.

En somme nous appelons tous les ministres, DG, élus locaux et responsables à s’inscrire dans la dynamique de relance conformément aux directives données par le Chef de l’Etat lors du dernier conseil présidentiel tenu le 23 Septembre 2020 à Diamniadio sous une large concertation avec tous les acteurs et segments de la société pour l’intérêt supérieur des Sénégalais. Le Président a clairement donné le feu vert en montrant la voie à suivre tout en étant prêt à assumer toutes les responsabilités. Ceux qui ne sont pas capables de suivre le rythme et de soutenir le Président Macky SALL dans ses missions n’ont qu’à rendre le tablier. Donc c’est l’occasion pour nous de travailler pour une meilleure efficacité de l’action gouvernementale.

Nous renouvelons notre engagement total envers le Président pour relever ensemble le défi de l’émergence du Sénégal de tous et pour tous avec une jeunesse consciente, forte et bien formée qui est l’avenir et l’espoir du pays. Nous appelons toutes les forces vives de la jeunesse du département de Guédiawaye à être debout pour mener le combat de la reconnaissance.

El hadji SYLLA
Jeune Responsable Politique APR à Guédiawaye
Membre de la Mouvance Présidentielle

Oustaz Modou Fall revient sur le Mariage des célébrités Soumboulou et Mbathio “khaliss d’où Seuye djiko Moye Seuye”

Previous article

“L’Islam est en crise” Le khalif de Medina Baye Cheikh Mahy Niass répond Emmanuel Macron

Next article

You may also like

Comments

Comments are closed.

More in Politique