Politique

Saccage du siège du PDS: citée parmi les auteurs, Marie Aw dément et charge l’auteur du rapport Saliou Dieng

0

Vendredi dernier, 16 octobre 2020, les membres du Secrétariat national du Parti démocratique sénégalais (Pds) ont organisé une cérémonie de lancement des opérations de vente des cartes de membres de leur formation politique. Au moment où les responsables libéraux s’apprêtaient à démarrer les travaux, une centaine de militants et de « mercenaires » munis d’armes blanches et de bombes neutralisantes ont surgi dans l’assistance pour tout casser, tout détruire. Pis, ils se sont violemment attaqués aux responsables et aux militants présents au point que certains ont failli y laisser leur vie. 

Trois jours après ces faits graves, un rapport parcouru par nos confrères du Témoin, situant les responsabilités a été remis au président Abdoulaye Wade, secrétaire général national du Pds, pour qu’il en tire les conséquences. Plusieurs militants dont Marie Aw, responsable du Pds à Keur Massar, ont été cités parmi les instigateurs de cet acte de violence. Jointe par PressAfrik, cette responsable s’est inscrite en faux, avant de charger son camarade de parti Saliou Dieng, qui selon elle, est l’auteur du rapport. 

« J’ai été surprise ce matin d’avoir lu sur votre site que mon nom a été cité dans un problème qui a eu lieu à la permanence du Parti démocratique sénégalais, dans le cadre du placement de la vente des cartes. Cela me conforte dans l’idée que ce sont les gens qui accusent aujourd’hui qui sont les fauteurs de troubles. Car, en réalité, depuis quelques temps, je suis sur un sujet que tout le monde peut témoigner. C’est la destruction de nos 245 maisons sises à Darou Salam où je fais partie des victimes. Donc j’étais un peu en parfaite déconnexion avec ce qui se passe dans mon parti », a confié Marie Aw à PressAfrik  

Dès qu’elle a été convoquée pour assister à la cérémonie de lancement, elle dit y avoir pris part. « Tous les militants peuvent témoigner. Et à mon arrivée, en retard, je suis allée saluer le présidium où il y avait toutes les autorités de notre parti, avant de me mettre derrière. Et quand il y a eu des échauffourées, comme j’habite très loin (Keur Massar), je suis rentrée à la maison. Et depuis lors, j’avoue que je suis un peu en déconnexion », explique-t-elle. 

Mais, poursuit-elle, à sa grande surprise, elle dit avoir vu qu’il y a une « machination extraordinaire » dans le parti. Marie Aw estime que sa personne dérange de plus en plus les ténors du PDS, parce que tout simplement chaque fois qu’il y’a quelque chose, ils font tout pour introduire son nom. « Et je m’inscris en faux de ce qu’ils ont dit dans ce rapport. Quand ils disent que j’ai participé à cette violence, je dis que c’est faux. Et je défie celui qui a fait le rapport. Et si je le connaissais j’allais porter plainte contre lui. Parce que tout simplement, ils n’ont pas le droit de salir l’honneur d’honnête citoyens ».  

Maintenant, cette problématique pour elle, doit être discutée dans le parti. Car, ils ne peuvent pas être là à défendre Karim Wade depuis 2008, qu’il y ait des gens viennent créer des lobbyings et de faux rapports pour les mettre en mal avec leur Secrétaire général national Abdoulaye Wade et plus précisément Karim Wade. 

La preuve que la responsable du PDS à Keur Massar a pu donner pour justifier son innocence est qu’il y a une dame du nom de Khadidja Ndiaye qui a été citée dans l’article. Elle a précisé que cette dernière a quitté le parti et elle est allé avec Madické Niang. 

« D’ailleurs c’est cette machination qu’ils sont en train de faire contre Bara Gaye, moi, Bachir Diawara et d’autres. Il s’agit de Saliou Dieng. C’est lui qui est l’instigateur de ces faux rapports. Il a tout fait. Ses parents, frères et sœurs sont les nouveaux de Karim Wade. Il a autour de lui des gens qui sont venus à la dernière minute pour lui faire le sale boulot. Je ne lècherai jamais les souliers de Saliou Dieng…. Les Sénégalais me connaissent très bien et savent que j’ai été toujours au côté de Karim Wade. Je demande au Secrétaire général de ne pas croire à ces balivernes. Le gars est en train de se construire lui-même », a-t-il déclaré. 

Pour rappel, Saliou Dieng est le nouveau président de la Commission nationale de vente des cartes (CNVRS), en remplacement de Bara Gaye, membre du collège des Secrétaires généraux du Pds.

Urgent :Le DG de SENICO veut détruire 350 maisons a Darou salam ,la réaction surprenante de Killifa(vidéo)

Previous article

Le Think ThankStartup Libre Afrique Sénégal dévoile et déroule son plan de plaidoyer politique sur Pêche et exploitation pétrolière : sauver les droits de propriété

Next article

You may also like

Comments

Comments are closed.

More in Politique